Le BIM au service du Smart Building

par Emmanuel François

& Nicolas Régnier

La SBA, Smart Building Alliance for Smart Cities, est une association qui a pour objectif d'accompagner les acteurs du bâtiment et de la ville dans la transition numérique combinée à une transition énergétique et environnementale. Nous sommes dans un monde hyper connecté où les citoyens, les bâtiments, la mobilité, les territoires, les équipements et les infrastructures sont à la fois connectés et communicants. Il y a une interaction en temps réels entre des données physiques dynamiques et des données statiques issues du BIM.

Les notions de partage et de mutualisation sont fondamentales pour créer des interactions entre ces deux mondes et faire tomber les silos qui les séparent. Le bâtiment devient une plate-forme de services. Sa valeur n'est plus évaluée seulement selon sa valeur foncière mais également selon sa valeur servicielle.

La SBA a créé un cadre de référence, Ready 2 Services (R2S), qui définit les prérequis nécessaires à la création de services dans les bâtiments. Le bâtiment se divise en 3 couches :
- une couche équipements et d'interfaces (équipements connectés, capteurs...)
- une couche d'infrastructure numérique (communication, circulation des données…)
- une couche applicative (applications, services...)
Ces 3 couches doivent être indépendantes et interopérables pour permettre d'intégrer de nouveaux équipements et de nouveaux services tout au long de l’exploitation du bâtiment.

« Il faut dès aujourd’hui déployer un réseau Smart dans chaque bâtiment, peu importe qu’il soit résidentiel ou tertiaire. Dès aujourd’hui, pas dans 5 ans ou dans 10 ans si nous voulons résoudre les problématiques actuelles et faire face aux enjeux environnementaux, sociétaux et économiques. »

Emmanuel François

Ce cadre de référence traite aujourd’hui du thème de l’Energie (R2S Grids) et va incrémenter au fur et à mesure les thèmes de la e-mobilité (R2S Mobility), du bien-être (R2S Wellbeing), de la gestion de l'espace (R2S Spaces) et de l'aide à la personne (R2S care).

La commission BIM de la SBA a développé le premier cadre de référence des usages en BIM, Bim4Value (B4V), 200 acteurs de la profession ont participé à la création de ce référentiel qui contient 33 cas d'usages.

« L'objectif est de donner un cadre de référence sur les données statiques du bâtiment produites dans un processus BIM de programmation, de conception et d’exécution. »

Nicolas Reignier

Ce cadre de référence permet de définir pour chaque cas d’usage souhaité par la Maîtrise d’Ouvrage les exigences et les requis par phase du projet. Cela permet de répondre aux questions qui ? fait quoi ? et à quel moment ? et d'établir des règles claires de collaboration et les livrables nécessaires. Ce référentiel a été testé sur plusieurs projets, le SBA souhaite continuer de le faire vivre et développer notamment la partie contractualisation, l'ergonomie et intégrer le calcul des retours sur investissements.

Partagez Sur